loi pinel
Publié le - 1513 hits -

Qu’est-ce qui change dans la défiscalisation en loi Pinel ?

Dans l’optique de créer ou de maintenir l’emploi, l’Etat veut apporter un soutien massif au secteur de la construction en France. Pour atteindre son objectif, le gouvernement accorde un avantage fiscal considérable pour l’achat d’un immobilier anglet neuf et ainsi motiver les investisseurs privés. Est-il donc possible de relancer l’investissement immobilier locatif ? la nouvelle loi Pinel enclenchée, c’est là que se trouve la réponse. Celle-ci est en remplacement de la loi Duflot perçue comme peu favorable par les investisseurs privés. Sachons que les lois de défiscalisation consiste à l’achat d’un logement neuf et le mettre en locationnon meublée durant une certaine période obligatoire en contrepartie, le bénéfice de l’investisseur c’est la remise d’impôt.

Fonctionnement du dispositif Pinel

En investissant en loi Pinel, l’investisseur prend l’engagement de louer son appartement six, neuf ou douze ans, ce qui lui offre beaucoup de souplesse. Désormais, il peut également louer son à ses ascendants ou descendants mais pas uniquement à un tiers. Le taux de remise d’impôt est proportionnel à ces périodes de location dont 12% sur 6ans, 18% sur 9ans et 21% sur 12 ans. L’avantage fiscal s’élève donc à 63.000 euros au maximum soit 6.000 euros par année. L’assiette d’investissement est la même que pour la loi Duflot (300.000€). Divers paramètres, dont le loyer pratiqué, conditionnent la rentabilité de l’investissement. Aujourd’hui, plusieurs villes françaises sont favorisées en matière de plafonds de loyer grâce au zonage loi Pinel.

Les investissements en loi Pinel se concrétisent à crédit dans plus 95% des cas. Effectivement, acquérir un bien locatif est le meilleur moyen d’augmenter ses revenus sans trop de tracas vu que le locataire est largement acteur de la création de valeur. Et puis, d’un point de vue fiscal, les intérêts du crédit immobilier est une charge s’imputant les recettes locatives permettrant de limiter l’imposition.

Quelques précautions

Nous n’allons pas nous étaler sur ce sujet pas parce que les risques sont nuls en investissement avec la loi Pinel mais parce qu’en tant qu’investisseur, à l’évidence, on faire preuve de bon sens et s’informer avant tout engagement peu importe le projet d’investissement immobilier, neuf ou ancien, meublé ou pas, avec ou sans dispositif fiscal spécifique…

Donc, voici brièvement les points de vigilance auxquels vous devez prêter attention : l’emplacement, le plan de l’appartement loi Pinel, le potentiel locatif, le respect des durées de mise en location, le respect des plafonds de loyer, le respect des plafonds de ressources du locataire, l’offre de crédit immobilier, le choix du gestionnaire locatif, le choix du commercialisateur et le plafond des niches fiscales de 10.000€/an et par foyer fiscal.

Inscrivez un commentaire à propos cet article

Les publications similaires de "Investir"

  1. 6 Août 2018En quoi la loi Pinel a-t-elle évolué ces dernières années ?515 hits
  2. 10 Juin 2017Les 3 règles fondamentales pour investir en EHPAD1045 hits
  3. 27 Janv. 2017La loi Duflot remplacée par la loi Pinel 2014 - Quels avantages ?1539 hits
  4. 17 Janv. 2017Investissement Pinel: êtes vous éligible au dispositif ?1322 hits
  5. 12 Sept. 2016Investir au Pays Basque pour la loi Pinel1235 hits
  6. 29 Déc. 2015Nos conseils pour investir en scpi pinel1332 hits
  7. 7 Juil. 2015Défiscalisation outre-mer1156 hits